Encore incertain pour la Finale

Publiée le 31/05/2011

Quand il est remonté sur son scooter pour quitter les Sept-Deniers hier, Vincent Clerc n'a pas semblé éprouver la moindre gêne dans ses mouvements. Oublié le coup aux côtes qui l'a obligé à déclarer forfait pour la demi-finale marseillaise ?

« Je me réentraîne doucement, raconte l'intéressé. Le problème concerne tout ce qui est contacts. Alors on fera le point en milieu de semaine. Je verrai si je peux postuler ».

Une part d'incertitude existe donc quant à sa participation à la finale de samedi, qui serait la 4e pour lui (il remporta celle de 2008 après avoir perdu celles de 2003 et 2006). Rupeni Caucaunibuca se tient prêt pour pallier l'absence éventuelle de l'ailier international qui ne cache pas son admiration pour le Fidjien : « Il a fait quelques bons matches et accompli quelques beaux exploits. C'est un des meilleurs ailiers du monde. Il a la capacité de franchir, de marquer un essai tout seul. » Certes Rup's a su jouer au prestidigitateur pour la victoire contre Brive notamment, mais Vincent Clerc aurait sans nul doute été capable de marquer lui aussi les deux essais toulousains de la demi-finale qui a fait se braquer sur le Fidjien les projecteurs de l'actualité vendredi dernier.

Alors qui des deux jouera samedi ? « C'est trop tôt pour en savoir plus dit Guy Novès. Pour le moment, personne n'est écarté. »

Un Vincent Clerc en pleine possession de ses moyens est bien sûr indispensable au Stade Toulousain.

Lequel ne s'étonne pas de retrouver Montpellier à ce niveau-là de la compétition : « C'est une belle équipe. Elle ne joue pas pour jouer mais pour être efficace. » Cela ne veut pas dire que le match sera débridé à l'extrême : « Ce n'est pas une équipe spectaculaire. Elle n'est pas dans du hourra rugby, mais dans du mouvement avec pas mal de temps de jeu. C'est une équipe qui va essayer de jouer comme elle joue tout au long de l'année. » Vincent Clerc a quand même quelque expérience en la matière et rejoint l'analyse de Yannick Bru sur la qualité défensive des deux équipes : « Ceux qui arrivent au bout sont ceux qui ont une très bonne défense et pas spécialement la meilleure attaque ». Mais les meilleurs attaquants, oui.

 

Article La Dépêche
http://www.ladepeche.fr/article/2011/05/31/1094408-clerc-encore-incertain.html

Réalisation : Agence Multimedia Otidea et Unavia Digital et Team One Groupe